X

Moyen Orient et Monde

À l’Élysée, Abbas constate l’échec de la diplomatie US « jusqu’à présent »

Proche-Orient

Le président palestinien évoque avec François Hollande la tenue prochaine d'une réunion de donateurs.

 

OLJ
22/02/2014

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a constaté hier à Paris l'échec « jusqu'à présent » de la diplomatie américaine à définir un accord-cadre visant à mettre fin à des décennies de conflit entre Palestiniens et Israéliens.
M. Abbas a rencontré par deux fois à Paris mercredi et jeudi le secrétaire d'État américain John Kerry, qui cherche depuis des mois à faire s'entendre Israéliens et Palestiniens sur un « accord-cadre » pour tenter de faire avancer les négociations de paix. Selon une source bien informée, MM. Abbas et Kerry se seraient même rencontrés huit heures et non pas quatre, fait assez significatif, malgré l'absence de débouchés. « Jusqu'à présent les Américains n'ont pas pu mettre dans un cadre ces idées même si les efforts sont extrêmement sérieux », a déclaré M. Abbas à l'issue d'une rencontre avec le président français François Hollande à la présidence française. M. Abbas a précisé avoir « informé » son hôte français des « efforts » déployés par le président américain Barack Obama et John Kerry « pour rapprocher les points de vue entre Israéliens et Palestiniens ».
Un responsable palestinien avait indiqué plus tôt hier sous le couvert de l'anonymat que les idées présentées par M. Kerry au président palestinien sont « inacceptables » et ne peuvent « pas servir de base à un accord-cadre » avec Israël, en estimant qu'elles « ne tiennent pas compte des droits légitimes du peuple palestinien ».

Donateurs
M. Abbas a en outre remercié le président français « pour le soutien bilatéral de la France et de la part de l'Union européenne » à l'Autorité palestinienne, précisant qu'ils avaient évoqué « la tenue d'un séminaire gouvernemental franco-palestinien ». Il a assuré que le principe d'une nouvelle conférence de donateurs « est acquis » et qu'elle « pourrait avoir lieu après la réunion du groupe de liaison ad hoc au mois de mai prochain ». Le président palestinien aurait par ailleurs demandé à la France son aide quant au boycott de la marchandise provenant des colonies israéliennes illégales, et estampillée « israélienne », sans pour autant appeler au rejet des produits israéliens de manière générale.
Le président Hollande a répondu pour sa part en soulignant « l'urgence d'aboutir à un cadre agréé de négociations dans les délais impartis, sur la base des paramètres européens et internationaux établis de longue date », selon un communiqué de la présidence française. « Il a par ailleurs réitéré la disponibilité de la France à organiser à Paris une nouvelle conférence des donateurs pour l'État palestinien afin de conforter le processus politique et économique », a poursuivi la présidence française.

(Sources : AFP
et rédaction)

 

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une semaine décisive pour le gouvernement

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants