Dernières Infos

Tunisie: le nouveau gouvernement obtient la confiance du Parlement

AFP
29/01/2014

Le gouvernement apolitique tunisien dirigé par Mehdi Jomaâ a obtenu dans la nuit de mardi à mercredi la confiance de la Constituante à l'issue d'un débat marathon.
Cent quarante-neuf élus ont voté pour, 20 contre et 24 se sont abstenus, permettant l'entrée en fonction de ce cabinet qui devait recueillir le soutien d'au moins 109 députés.
La formation de ce cabinet a été le résultat de semaines de tractations ayant inclus l'essentiel de la classe politique. Il succède à l'équipe dirigée par les islamistes d'Ennahda, qui ont accepté de quitter le pouvoir pour laisser des indépendants conduire la Tunisie vers des élections.
L'exercice s'est avéré plus difficile que prévu pour M. Jomaâ, qui de la fin de matinée à près de 01H00 du matin (00H00 GMT) a fait face notamment aux critiques de nombreux députés ayant accusé différents membres de son cabinet d'avoir occupé des fonctions importantes sous le régime déchu de Zine El Abidine Ben Ali, chassé par la révolution de 2011.
La formation de ce gouvernement est cruciale pour la Tunisie, car il doit conduire le pays vers des élections en 2014 et achever la transition vers la démocratie entamée avec le premier soulèvement du Printemps arabe.
Son entrée en fonction intervient tout juste après l'adoption dimanche, après plus de deux ans de débats, de la nouvelle Constitution.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants