X

À La Une

Près de 50.000 chrétiens syriens demandent la nationalité russe

syrie "Nous serons protégés par la Russie si nous sommes menacés d'extermination physique".
OLJ/AFP
16/10/2013

Environ 50.000 chrétiens syriens ont demandé la nationalité russe comme protection contre la violence des rebelles syriens, "soutenus par l'Occident", a annoncé mercredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"L'objectif des terroristes soutenus par l'Occident est de mettre fin à notre présence ici par les méthodes les plus atroces, y compris par des meurtres féroces de civils", ont écrit ces chrétiens syriens habitant la région de Kalamoun, à 90 km au nord de Damas, dans une lettre transmise au ministère par des "canaux diplomatiques", selon le communiqué.

 

(Pour mémoire: « Les États-Unis et l’Occident sont en train de radicaliser les gens ici », accusent les rebelles d'Alep)

 

"La Russie poursuit une politique ferme visant à protéger la Syrie, son peuple et son entité territoriale (....) Les chrétiens d'Orient le savent depuis des siècles: personne ne protège leurs intérêts mieux que la Russie", affirment les auteurs de la lettre. "Comme la loi syrienne permet d'avoir une double nationalité, nous avons décidé de demander la nationalité russe (...). Nous serons protégés par la Russie si nous sommes menacés d'extermination physique par les terroristes", expliquent-ils.

 

Cette demande rédigée par "environ 50.000 personnes, des médecins, ingénieurs, avocats et hommes d'affaires" notamment, "ne veut pas dire que nous doutons de l'armée syrienne et de notre gouvernement", précisent les auteurs de la lettre, parmi lesquels des habitants de Maaloula, la plus célèbre localité chrétienne de Syrie. "Mais nous avons peur du complot de l'Occident et des fanatiques pleins de haine qui mènent une guerre violente contre notre pays", ajoutent-ils.

 

(Pour mémoire : A Maaloula, le couvent de Mar Takla "vit des jours douloureux")

 

Plusieurs lieux de culte chrétiens et musulmans ont été attaqués en Syrie, pays multiconfessionnel, depuis le début du conflit entre le régime et les rebelles.

Maaloula, un village chrétien de 5.000 habitants situé à 55 km au nord de Damas, a été le théâtre de violents affrontements entre les rebelles et l'armée syrienne en septembre. Les rebelles, dont des jihadistes liés à el-Qaëda, ont pris le contrôle de la cité. L'armée syrienne est ensuite entrée dans Maaloula pour les chasser. Depuis, les échanges de tirs sont quasi quotidiens.

Maaloula doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme. La majorité de ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques et parlent l'araméen, la langue du Christ.

 

 

Pour mémoire

Raï en colère : Le Machrek est en train d’être vidé de sa civilisation islamo-chrétienne

 

Un lobby « chrétiens d’Orient » met la pression sur la France et l’UE

 

Sako presse les chrétiens d’Orient de rester attachés à leur terre

 

Des chrétiens d’Orient dénoncent « une épuration religieuse »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Jaber Kamel

Horse's mouth , comme le dit l'adage anglo saxon , ouvrez les yeux de devant et de derriere , en Syrie ce genre de choses n'arrivent que depuis 2 ans et demi pour une presence de milliers d'annees , recherchez la source du financement et de l'ideologie de ceux qui veulent chasser les Xtiens du M.O et arretez de vous faire berner par les "mignons gentils" et les "mechants" salafowahabites, ya m3atarrennn !!! Quand je sais que c'est tellement simple que les patrons de ces bailleurs de fonds n'ont qu'une chose a faire , une bonne engueulade comme ils ont fait avec le qatar recemment .

GEDEON Christian

çà me fait marrer de lire "occident à majorité catholique"...c'est même franchement comique...il doit bien en rester un peu ,par ci par là,des catholiques,en occident...les cinq pour cent qui vont ,encore,cahin caha ,à la messe le dimanche...renfermés,trouillards,ayant peur de leur ombre,incapables de porter la Bonne Parole(peur du prosélitysme oblige),perdus dans des combats d'arrière garde,ignorants des réalités sociales. Et totalement oublieux de leurs frères d'Orient (çà pourrait gâcher le rôti du dimanche,dis donc!) ne comptez pas sur les "chrétiens d'occident"...y a en presque plus!

Sabbagha Antoine

Triste de voir que l'Occident à majorité catholique ne veut pas soutenir les chrétiens syriens à majorité orthodoxe et préfère encourager l'objectif des terroristes qui veulent mettre fin à la présence des chrétiens du moyen orient .




Antoine Sabbagha

Halim Abou Chacra

"Nous avons peur du complot de l'Occident", disent ces chrétiens. Je ne sais pas s'il y a réellement complot, mais que les chrétiens de Syrie et de tout l'Orient aient peur de la stupidité et de l'imbécilité de l'Occident - entendre en premier lieu celles d'Obama le lâche et de sa sotte administration- là je suis tout à fait d'accord.

SAKR LOUBNAN

MON COEUR SAIGNE À DE TELLES NOUVELLES. ET LE PATRIARCHE QUI NOUS DIT QUE C'EST LA CIVILISATION ISLAMO-CHRÉTIENNE QUI SE VIDE DU MOYEN ORIENT. RAJUSTEZ SVP !

Dernières infos

Les signatures du jour

Rencontre de Scarlett HADDAD

Zasypkine : Il faut donner une chance au nouveau gouvernement

Commentaire de Anthony SAMRANI

La paix sans les Palestiniens

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants