Rechercher
Rechercher

Révolte

En Syrie, les Kurdes infligent une cuisante défaite aux jihadistes

Nouvel attentat près de Damas : sept tués.

Alors que les combats se poursuivent à travers la Syrie, à Damas où un nouvel attentat a eu lieu, des vendeurs de douceurs étalent leur marchandise en prévision de l’iftar. Louai Beshara/AFP

Les combattants kurdes syriens ont infligé une cuisante défaite aux groupes jihadistes affiliés à el-Qaëda en les chassant d’une localité frontalière de la Turquie après de violents combats, a rapporté hier l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Les comités de protection du peuple kurde (YPG), branche armée du Parti de l’union démocratique (PYD), émanation syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont expulsé les combattants du Front al-Nosra et de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), ainsi que d’autres groupuscules extrémistes, de la localité de Ras al-Aïn. Ils les ont également chassés du poste-frontière, ce qui représente un revers sérieux car les jihadistes avaient transité un temps par ce point de passage pour pénétrer en Syrie. « Au moins neuf combattants d’al-Nosra et de l’EIIL et deux combattants kurdes ont été tués dans les combats », a précisé l’OSDH. Les affrontements avaient commencé lorsque des membres d’al-Nosra avaient attaqué une patrouille de combattantes kurdes qui sont cependant parvenues à s’enfuir, a expliqué Rami Abdel Rahmane, président de l’OSDH.
Sur un autre front, dans la province de Damas, un attentat à la voiture piégée a fait sept morts, dont un enfant, dans la localité de Kanaker, toujours selon l’OSDH. Et dans la ville de Homs, l’armée, appuyée par les combattants du Hezbollah, poursuivait son offensive contre les quartiers rebelles lancée il y a 18 jours, encore selon l’OSDH et des militants. Les troupes gouvernementales ont tenté de pénétrer dans le quartier de Bab Hod, tandis que les autres secteurs étaient toujours assiégés. « La situation humanitaire continue de se détériorer jour après jour en raison du siège étouffant », a rapporté un militant.

Riposte turque
De son côté, l’armée turque a annoncé hier avoir répliqué à des tirs venant de Syrie, qui ont atteint un commissariat de police et plusieurs maisons de la ville-frontière turque de Ceylanpinar. Un peu plus tôt, on avait déclaré de sources médicale et militaire turques que deux Turcs, deux adolescents âgés de 15 et 17 ans, avaient été tués mardi à Ceylanpinar par des balles perdues provenant des affrontements entre les jihadistes et les Kurdes à Ras al-Aïn.
(Sources : agences)

Les combattants kurdes syriens ont infligé une cuisante défaite aux groupes jihadistes affiliés à el-Qaëda en les chassant d’une localité frontalière de la Turquie après de violents combats, a rapporté hier l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Les comités de protection du peuple kurde (YPG), branche armée du Parti de l’union démocratique (PYD), émanation...

commentaires (4)

La difference entre kurde et hezb resistant est que les kurdes ont le feu vert des occidentaux pour agir contre ce que les occidentaux appelleront les jihadistes donc etrangers , ce qui justifiera cette raclee , et la condamnation de la resistance du hezb de toute facon parce que le complot contre elle est tellement evident que ces memes jihadistes seront appeles combattants de la liberte. hollandouille nous avez deja habitué a cette semantique selective .

Jaber Kamel

13 h 17, le 18 juillet 2013

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • La difference entre kurde et hezb resistant est que les kurdes ont le feu vert des occidentaux pour agir contre ce que les occidentaux appelleront les jihadistes donc etrangers , ce qui justifiera cette raclee , et la condamnation de la resistance du hezb de toute facon parce que le complot contre elle est tellement evident que ces memes jihadistes seront appeles combattants de la liberte. hollandouille nous avez deja habitué a cette semantique selective .

    Jaber Kamel

    13 h 17, le 18 juillet 2013

  • ben voilà, hein? les kurdes font le ménage dans leur région en liquidant les tarés...faudrait peut-être songer à en faire de même chez nous, non?

    GEDEON Christian

    12 h 38, le 18 juillet 2013

  • Ils sont Syriens eux et chez eux! Qu'ils s'entre tuent autant qu'ils veulent.

    Pierre Hadjigeorgiou

    11 h 02, le 18 juillet 2013

  • Et donc pas de reaction quand c'est les kurdes qui sevissent ? si ca avait ete le hezb resistant la "communaute international " limitee a qui on sait aurait tire a boulets rouges sur elle..

    Jaber Kamel

    10 h 37, le 18 juillet 2013