Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Prison pour deux Saoudiennes ayant voulu aider une Canadienne à fuir son mari saoudien

Deux militantes saoudiennes, accusées d'avoir incité une Canadienne à se soustraire à l'autorité de son mari saoudien, ont été condamnées samedi à 10 mois de prison, a indiqué un militant des droits de l'Homme.


Un tribunal saoudien a "condamné les militantes Fawzia al-Ayouni et Wajiha al-Houaider à dix mois de prison, une peine assortie d'une interdiction de quitter le territoire pendant deux ans", a déclaré à l'AFP Aql al-Bahli.
Les deux Saoudiennes ont été jugées sous "l'accusation de Takhbib qui, selon la charia islamique, signifie incitation d'une épouse à se soustraire à l'autorité de son mari", selon lui.


Elles avaient été brièvement interpellées il y a un an et demi par la police alors qu'elles étaient en compagnie d'une Canadienne qui voulait alors fuir l'Arabie saoudite avec ses enfants à la suite d'un différend avec son mari saoudien, a-t-il expliqué.


La Canadienne habite dans la ville industrielle et portuaire de Jubaïl, dans l'est de l'Arabie saoudite, selon la même source.
Les deux militantes peuvent faire appel du jugement dans un délai d'un mois.


Dans un communiqué, le Forum du Golfe pour les libertés civiques, un collectif d'ONG, a accueilli "avec une profonde inquiétude" la condamnation des deux Saoudiennes qui "ont défendu un droit humanitaire".
Il a exhorté le gouvernement et le Parlement canadiens à agir auprès des autorités saoudiennes pour défendre les deux militantes.


L'Arabie saoudite, un pays ultraconservateur, applique une version rigoriste de l'islam et impose plusieurs restrictions aux femmes. Les Saoudiennes ont notamment interdiction de conduire ou de voyager sans l'autorisation de leur mari ou d'un autre homme de leur famille.


Deux militantes saoudiennes, accusées d'avoir incité une Canadienne à se soustraire à l'autorité de son mari saoudien, ont été condamnées samedi à 10 mois de prison, a indiqué un militant des droits de l'Homme.
Un tribunal saoudien a "condamné les militantes Fawzia al-Ayouni et Wajiha al-Houaider à dix mois de prison, une peine assortie d'une interdiction de quitter le territoire...