X

Culture

Coup d’envoi ce soir du Hay Festival

Initiative Intellectuels, artistes et penseurs débattront pendant trois jours sur des sujets variés aux quatre coins de Beyrouth dans le cadre du Hay Festival.
OLJ
08/05/2013
Partout dans le monde, et cela depuis plus de 25 ans, le Hay Festival met à l’honneur la diversité culturelle et l’échange intellectuel en invitant écrivains, penseurs, historiens et artistes à se réunir, partager et débattre sur le monde tel qu’il est et tel qu’il pourrait être. À partir de ce soir et jusqu’au 10 mai, la capitale libanaise accueille le festival pour la deuxième année consécutive. Cette fois, les invités discuteront principalement de la littérature et des ouvrages illustrés, du développement économique ainsi que des problèmes auxquels font face les droits de l’homme.
Prévu sur trois jours seulement, le programme est chargé.

Quelques temps forts
Zico House accueillera des conférences en anglais sur des sujets tels que « Les combats des femmes dans un contexte arabe postautoritaire », « La liberté d’expression et la censure », ou « Les contes graphiques ». Sur ce dernier thème, Joe Sacco, le reporter américain célèbre pour ses reportages en croquis et bandes dessinées sur des terrains difficiles tels que la Palestine et plus récemment Gaza, sera présent au Beyrouth Art Center ce soir, à 18h, et demain, à 15h, à l’auditorium du Hostle Student Center de l’AUB.
Au théâtre al-Madina ce soir, à 20h 30, Hanan al-Shaykh, une des auteures les plus lues et traduites du Moyen-Orient, rencontrera l’actrice et réalisatrice Nidal Achkar autour des poétiques et séduisants récits de Shéhérazade. Les mystérieux contes des Mille et Une Nuits seront lus en arabe et sous-titrés en anglais.
Demain 9 mai, à partir de 19h30, le 392RMEIL393 recevra Hanif Kuireshi. Classé parmi les cinquante meilleurs écrivains britanniques en 2008, ce dernier a vu nombre de ses ouvrages adaptés au cinéma. Il conversera avec l’écrivain journaliste Rosie Boycott.
La baronne Helena Kennedy, avocate des droits de l’homme à l’origine de la Charte 88, sera présente également au 392RMEIL393 le 10 mai, à partir de 18h. Elle débattra sur le thème de « La liberté d’expression : un droit universel ? », avant de rencontrer le journaliste Hani Chucrallah.
Des événements en français prendront également place à l’Institut français de Beyrouth, dont une rencontre avec Patrick Deville, prix Femina 2012, avec Cherif Majdalani et Farès Sassine.
Reste de nombreux événements à découvrir. La richesse du festival s’explique en partie par le soutien de plusieurs partenaires tels que l’ambassade de Grande-Bretagne, le British Council et le centre Pen-Liban.

Pour plus d’informations, le programme entier est disponible en anglais et en français sur le site www.hayfestival.org/beirut.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants