X

À La Une

@ComfortablySmug, le twittos qui s'amusait à propager de fausses infos en plein cyclone

L'homme de la semaine Derrière le compte se cachait Shashank Tripathi, directeur de campagne d'un candidat républicain aux législatives.
olj.com/AFP
31/10/2012

Alors que le cyclone Sandy frappait lundi soir le nord-est des Etats-Unis, que des millions d'Américains se terraient chez eux, retenant leur souffle et que les "urgents" ("breaking news") inondaient les réseaux sociaux, un homme a profité de l'occasion pour... s'amuser un peu et se rendre célèbre.

 

Comment? En diffusant sur Twitter, alors que Sandy semait la dévastation dans le nord-est des Etats-unis, de fausses informations sur les dégâts causés par le cyclone, des "breaking news" et des alertes qui ont fini par attirer l'attention des médias.

 

@ComfortablySmug, (que l'on pourrait traduire par "à l'aise dans sa suffisance"), se présente comme un partisan de Mitt Romney (le candidat républicain à la présidentielle américaine) vivant à New York et impliqué dans la finance.

 

La Bourse de New York est noyée sous un mètre d'eau, le gouverneur de New York est bloqué dans un immeuble, tout Manhattan est plongé dans le noir... Autant d'informations fausses twittées par @ComfortablySmug à ses quelque 6.000 abonnés. Mais, mélangées à de vrais infos, elles sont passées comme une lettre à la poste et ont été retwittées des centaines de fois.

 


Capture d'écran de tweets d'@ComfortablySmug datés du lundi 29 octobre.



Retwittées par des Twittos, mais également reprises par des médias comme CNN, qui a rapporté l'inondation de la Bourse, avant de devoir démentir l'info. Comble du cynisme, pour se couvrir, @ComfortablySmug annonce alors dans un tweet que l'information diffusée par CNN est fausse.

 

 

Selon le site Internet américain Buzzfeed, @comfortablySmug s'appelle en réalité Shashank Tripathi, il travaille pour un fonds de pension et est le directeur de campagne du candidat républicain Christopher R. Wight, en campagne pour les législatives.

 

Le comportement de @comfortablySmug a suscité de nombreuses critiques.

"Il y a plein de gens pas très recommandables par ici mais il faut vraiment avoir du culot pour diffuser de fausses informations quand une catastrophe est en cours. cc @comfortablySmug", a réagi un internaute de Baltimore, @byelin, sur Twitter, comme beaucoup d'autres twittos en colère.

 

Mardi soir @comfortablySmug s'est excusé, sur son compte twitter, d'avoir "envoyé une série de tweets erronés et irresponsables". "J'ai démissionné de l'équipe de campagne pour l'élection au Congrès de Christopher Wight, avec effet immédiat", écrit-il. Le candidat en question a confirmé sur son site Internet avoir changé de directeur de campagne.

 


D'autres informations erronées portant sur Sandy avaient été diffusées lundi via d'autres comptes twitter, se propageant rapidement, des plus plausibles (des personnes sont bloquées dans un immeuble) aux plus loufoques (un requin est pris dans les inondations en plein New York).


"Bravo à tous les demeurés qui profitent de la catastrophe pour diffuser de fausses rumeurs. Quelle bonne idée d'utiliser votre pouvoir de nuisance maintenant", s'était agacé lundi soir Jonathan M. Katz (@KatzOnEarth), un journaliste respecté qui défend l'usage de Twitter à bon escient.

 

 

Lire aussi:

A J-6, Obama réconforte les sinistrés de Sandy, Romney reprend sa campagne

 

Retrouvez toutes nos informations sur la présidentielle américaine, dans notre dossier spécial

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

E.T. go home !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.