X

La visite de Benoît XVI au Liban

Le pape va inviter les chrétiens du Liban et du Moyen-Orient à renforcer leur présence dans la région

Saint-Siège Bkerké a dévoilé hier à la presse le Livre saint qui sera offert au pape Benoît XVI, une réimpression en langue arabe du premier Évangile écrit à Rome en 1590.
14/09/2012

Inviter les chrétiens du Liban et du Moyen-Orient « à renforcer leur présence historique dans la région, à interagir culturellement avec leur environnement, et à travailler avec ferveur et force pour maintenir leur présence, leur rôle et leur message » : tel est l’un des objectifs principaux de la visite du pape Benoît XVI au Liban. « Car la présence des chrétiens n’est pas liée à leur nombre, mais à leur message. »


C’est au cours d’une conférence de presse, hier, à Bkerké que le patriarche Béchara Raï a présenté la visite du pape au Liban, « terre de rencontre et de paix ». Cette visite, placée sous le signe de la paix au Moyen-Orient, s’adresse à tous les peuples du Moyen-Orient. Des peuples que le pape Benoît XVI invitera à évoluer « vers la démocratie » et à « vivre ensemble dans le respect de la diversité ». Des peuples que le souverain pontife appellera aussi à « s’éloigner de la spirale de la violence », et plus spécifiquement en Syrie, car « la démocratie ne peut émerger de la guerre ». 
Par la même occasion, le pape Benoît XVI appellera à l’arrêt de l’armement et du financement des belligérants en Syrie. Il exhortera la communauté internationale à « s’éloigner de la logique du choc des religions et des cultures ». Il lancera enfin un appel « à la rencontre entre la chrétienté et l’islam, autour de valeurs communes, pour instaurer un véritable printemps arabe ».
Le patriarche maronite n’a pas manqué de se prononcer, pour l’occasion, et au nom de l’Église catholique, contre les théocraties et les régimes dictatoriaux, estimant que « les peuples arabes ont droit aux réformes ».

Messe dominicale
Cette rencontre avec la presse était aussi l’occasion pour Bkerké d’inviter les fidèles à participer en masse à la messe dominicale que célébrera le pape Benoît XVI, à 10 heures, sur le front de mer, au centre-ville de Beyrouth. Le patriarche a encouragé les fidèles à s’adresser directement à leurs paroisses pour l’organisation des transports, ou alors à garer leurs voitures dans les sept emplacements prévus à cet effet. Des navettes transporteront les fidèles jusqu’au lieu de la cérémonie. « Nous encourageons les fidèles à venir tôt », a souligné le patriarche Raï, précisant que les navettes commenceront à circuler dès cinq heures trente. 

Rencontre des jeunes
Quant à la rencontre du pape Benoît XVI avec les jeunes, samedi 15 septembre, à 18 heures, elle sera l’un des moments forts de la visite du Saint-Siège au Liban. Elle devrait voir la présence, dans la cour intérieure de Bkerké, de plus de 15 000 jeunes du Liban et du monde arabe, munis de leurs cartons d’invitation. Cette rencontre sera précédée d’une préparation spirituelle qui débutera à 15 h 35. L’enceinte extérieure, elle, pourra accueillir plus de 10 000 jeunes désireux aussi de participer à l’événement. Les organisateurs de l’événement insistent sur la nécessité pour les jeunes de se conformer aux directives inscrites sur leurs cartons d’invitation. « Ne pourront avoir accès à la cour intérieure de Bkerké que ceux qui arriveront avant 15 h 30 », affirment-ils. Passée cette heure, les portes seront fermées et les participants pourront suivre la cérémonie depuis la cour extérieure de Bkerké. 
Parmi les présents qui seront offerts au pape Benoît XVI, une réédition du premier Livre saint, qu’a révélé hier Bkerké à la presse.

 

 

Reportage

En Syrie, les chrétiens espèrent un encouragement du pape 

 

Lire aussi, l'éclairage de Scarlett Haddad : Unité de façade, bienvenue quand même, pour la visite du pape

 

Voir notre dossier sur la visite du pape du Liban, en cliquant ici

À la une

Retour au dossier "La visite de Benoît XVI au Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

E.T. go home !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.