Liban

La FDHDH s’élève contre l’attitude de certains députés de la commission des Droits de l’homme

La Fédération des droits de l’homme et du droit humanitaire (FDHDH) a publié hier un communiqué dans lequel elle a vivement dénoncé l’attitude adoptée par certains députés (du Hezbollah et du 8 Mars) lors de la réunion de la commission parlementaire des Droits de l’homme, lundi dernier. Une vive altercation avait alors opposé les députés du courant du Futur à ceux du Hezbollah au cours du débat engagé sur le sort des opposants syriens enlevés au Liban.
« La Fondation des droits de l’homme et du droit humanitaire condamne l’attitude déplorable de certains députés qui a eu pour résultat de torpiller les efforts déployés au sein de la commission parlementaire des Droits de l’homme en vue de former une commission d’enquête parlementaire chargée de plancher sur les atteintes portées aux frères Jassem (des opposants syriens) et à l’ancien vice-président syrien Chebli el-Ayssami (enlevé il y a plusieurs semaines à Aley en raison de son opposition au régime Assad), ainsi que sur l’affaire de la disparition de Joseph Sader », souligne le communiqué.
« De nombreux détails poussent la Fondation à soulever certaines interrogations et l’incitent aussi à exprimer des doutes quant à l’intégrité de l’enquête et son indépendance face aux ingérences politiques, relève le communiqué. La Fondation des droits de l’homme et du droit humanitaire joint sa voix à celle des autres associations sœurs locales et internationales qui se sont élevées contre cette attitude judiciaire et parlementaire déplorable. Nous réclamons avec insistance que la justice soit tenue à l’écart de toute ingérence », conclut le communiqué.

La Fédération des droits de l’homme et du droit humanitaire (FDHDH) a publié hier un communiqué dans lequel elle a vivement dénoncé l’attitude adoptée par certains députés (du Hezbollah et du 8 Mars) lors de la réunion de la commission parlementaire des Droits de l’homme, lundi dernier. Une vive altercation avait alors opposé les députés du courant du Futur à ceux du...

commentaires (0)

Commentaires (0)