Rechercher
Rechercher

Liban

L’ex-compagnon de révolution de Kadhafi confirme l’assassinat de Sadr

Le commandant Abdel-Meneem Ouni, compagnon du président libyen Mouammar Kadhafi dans la révolution de 1969, a confirmé que l'imam Moussa Sadr « a été tué lors de sa célèbre visite en Libye » et qu'il a été enterré « à Sebha, dans le sud du pays ».
Dans une interview recueillie par al-Hayat et à paraître à partir d'aujourd'hui en plusieurs parties, le dissident libyen a indiqué que le mari de sa belle-sœur, « le lieutenant-colonel Najmeddine Yazigi, qui pilotait l'avion privé de Mouammar Kadhafi, a été chargé de transporter le cadavre de l'imam Sadr et quelque temps à peine après cette mission, il a été liquidé à son tour par les services secrets libyens pour éviter toute fuite dans l'affaire. Les proches de Yazigi ont assuré que cela a été fait pour l'empêcher éventuellement de parler », a-t-il raconté.
Et de poursuivre : « Mon ami, l'ancien ministre des AE Mansour Kikhia, a été mandé en Égypte sous le prétexte de quelque discussion. Il s'est immédiatement rendu au domicile de l'ambassadeur libyen au Caire, Ibrahim Bachari, où il a été drogué puis transporté par voie terrestre en Libye où il a été exécuté. Quant à Bachari, qui a dirigé les services secrets, il a également été tué dans un accident de voiture prémédité après avoir donné aux Français des informations sur les personnes impliquées dans l'explosion de l'avion de la UTA au-dessus du Niger. »
Abdel-Meneem Ouni a également indiqué que les autorités libyennes ont décidé de payer des compensations aux familles des victimes de Lockerbee « après que Abdel-Basser Moukrahi eut menacé de dévoiler toute l'affaire si Tripoli ne garantissait pas sa libération d'une prison écossaise, ce qui a été fait plus tard ».

Le commandant Abdel-Meneem Ouni, compagnon du président libyen Mouammar Kadhafi dans la révolution de 1969, a confirmé que l'imam Moussa Sadr « a été tué lors de sa célèbre visite en Libye » et qu'il a été enterré « à Sebha, dans le sud du pays ».Dans une interview recueillie par al-Hayat et à paraître à partir d'aujourd'hui en plusieurs parties, le dissident libyen a...

commentaires (0)

Commentaires (0)