Rechercher
Rechercher

Liban

La "bataille du houmous" continue : le Liban bat le nouveau record israélien

Plus de 300 cuisiniers libanais ont établi samedi un nouveau record Guinness de la plus grande platée d'houmous, en préparant plus de dix tonnes de cette purée de pois chiches dont le Liban réclame la "paternité" face à Israël.

"Ne nous dérobez pas nos plats, le houmous est libanais!"/

Les "chefs" ont mélangé sept tonnes de pois chiches, deux tonnes de téhini (pâte crémeuse à base de graines de sésame), en utilisant deux tonnes de citron et 700 kg de bouteilles d'huile d'olive dans un plat gigantesque qui, au passage, a remporté aussi le record du plus grand plat en terre cuite.

Ce nouveau round de la bataille gastronomique entre le Liban et Israël s'est déroulé en présence d'un émissaire du Guinness World Records qui a certifié le record: 10 452 kg, soit le même chiffre que la superficie du Liban.

"Ne nous dérobez pas nos plats, le houmous est libanais", ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. En janvier, une cinquantaine de chefs avaient confectionné plus de quatre tonnes de houmous dans le bourg arabe israélien d'Abou Gosh, près de Jérusalem.

Le houmous, mais aussi le taboulé, sont l'objet d'une querelle culturelle entre Israël et le Liban sur leur origine et leur nationalité.

Plat nourrissant et bon marché, le houmous est très goûté depuis des siècles au Proche-Orient, particulièrement par les Libanais, les Syriens, les Palestiniens et les Jordaniens.

Israël, où le mets est devenu très populaire, l'exporte partout dans le monde au point d'être accusé de s'être approprié ce patrimoine culinaire arabe.

Le taboulé est une salade de blé concassé, de persil, d'oignons, de tomates hachées, assaisonnée d'huile d'olive et de jus de citron. Le Liban avait établi le record du plus grand plat de taboulé en 2009.

Dimanche, les chefs libanais tenteront d'établir le record du plus grand plat de falafel, boulettes de pois chiches ou de fèves frites dans l'huile très populaires au Liban, en Syrie et en Égypte, mais aussi en Israël.


Les "chefs" ont mélangé sept tonnes de pois chiches, deux tonnes de téhini (pâte crémeuse à base de graines de sésame), en utilisant deux tonnes de citron et 700 kg de bouteilles d'huile d'olive dans un plat gigantesque qui, au passage, a remporté aussi le record du plus grand plat en terre cuite.
Ce nouveau round de la bataille...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut