Rechercher
Rechercher

Actualités

Social - Dîner de gala de la FRM-USA à Washington Don de deux millions de dollars d’une ONG internationale à la Fondation René Moawad

Plus de 400 personnes, dont plusieurs officiels américains, européens et arabes, ainsi que des personnalités des communautés libano-américaine et arabo-américaine ont pris part au dîner de gala annuel donné par la Fondation René Moawad à Washington. C’est au Ritz-Carlton Hôtel de la capitale fédérale américaine que M. Vincent Battle, ancien ambassadeur des États-Unis au Liban, et nouveau membre de la FRM-Washington, a tenu le rôle de maître de cérémonie, indique un communiqué de la fondation à Beyrouth. Étaient notamment présents le nouveau président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz, l’ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères, Ana Palacio, et le conseiller auprès de la vice-présidence américaine, Michael Perry. Dans son allocution, la ministre des Affaires sociales, Nayla Moawad, également présidente d’honneur de la FRM-Washington, a insisté sur le fait qu’elle « pouvait aujourd’hui s’adresser, en tant que citoyenne d’un pays souverain et indépendant, à cette auguste assemblée présente pour la première fois en aussi grand nombre ». « Le Liban, a-t-elle ajouté, a plus que jamais besoin, pour son développement économique et social, de l’appui de ses amis américains. » À cette occasion, la CHF-INT (Cooperative Housing Foundation- International – une ONG internationale basée aux États-Unis et qui finance plusieurs projets de développement) a offert à la fondation un chèque d’une valeur de deux millions de dollars en guise de soutien à ses projets de création d’opportunités économiques dans les milieux ruraux. Ces projets seront réalisés par la Fondation René Moawad au cours des deux années à venir. Au cours du dîner, M. Richard Chidiac, ancien président de la CEO-ALSAC du St-Jude Children Research Hospital, a été honoré pour les efforts qu’il a fournis au cours de toutes ses années de service au centre de Memphis, indique encore le communiqué. M. Chidiac est également un des premiers membres fondateurs de la FRM-USA. La fondation a également présenté au public américain les modèles d’une grande créatrice de mode, Gemy Maalouf, et honoré un jeune écrivain, Karim Koussa. Pour remercier les États-Unis de leur don de 52 cornées à la FRM, Mme Moawad a exposé le cas d’une adolescente libanaise de 14 ans qui a dit avoir reçu le plus beau cadeau de sa vie : la vue.

Plus de 400 personnes, dont plusieurs officiels américains, européens et arabes, ainsi que des personnalités des communautés libano-américaine et arabo-américaine ont pris part au dîner de gala annuel donné par la Fondation René Moawad à Washington.
C’est au Ritz-Carlton Hôtel de la capitale fédérale américaine que M. Vincent Battle, ancien ambassadeur des États-Unis au Liban,...