Rechercher
Rechercher

Actualités - CHRONOLOGIE

WEB CULTURE - Un site politiquement correct dédié aux sous-vêtements masculins Kangourou, classic brief, sakakiki ou slip ? (PHOTO)

Souvent décrié (ringard, slip de vieux, slibard, etc.) et pourtant porté par le plus grand nombre, le slip kangourou est depuis des années le sous-vêtement le plus populaire dans le monde, devant les boxers, caleçons et autres lingeries masculines. Les plus grands designers y posent leurs initiales, les ventes ont doublé et un site Internet lui est consacré. À l’adresse http://slip-kangourou.tripod.com/ vous trouverez tout ce que vous voulez savoir sur ce slip et que vous n’aviez jamais osé demander. Homme ou femme, vous comprendrez pourquoi ce slip est plus confortable pour les attributs masculins que les mini-slips ou les caleçons et autres boxers ; vous trouverez des conseils pour apprécier les différents modèles de slips à poche et les marques plus ou moins célèbres. Vous pourrez aussi connaître l’origine, les tendances, la filmographie, savoir où se procurer les slips, participer à des sondages et même suivre l’actualité. Déontologie du site Ce site n’est ni sexuel, ni homo, ni scato, ni zoophile, ni fétichiste, ni philatéliste, ni rien du tout qui puisse être politiquement incorrect. Par contre, il peut vous faire rire, c’est un risque à prendre ! Mauvaise nouvelle pour les voyeuses (ou voyeurs) : pas une seule photo de slip sur ce site. Cet espace tente plutôt de comprendre le phénomène et les avis parfois contradictoires qui gravitent autour de ce sous-vêtement. Il informe sur ses tendances, ses origines, il aide aussi ceux ou celles qui le veulent à faire leur choix parmi les nombreux produits disponibles sur le marché. Enfin, quoi de plus original que de faire un site sur le slip et de ne pas en montrer un seul en photo ! Ringard, ce genre de sous-vêtement ? Pourquoi le slip à poche kangourou a-t-il si mauvaise réputation ? Qu’en pensent les médecins ? Pourquoi les slips poche sont mieux que les caleçons ou les mini-slips ? À cette question qui taraude tout humain à chromosomes XX, l’auteur du site répond : « Le slip, c’est comme une voiture : un mini-slip qui serre, c’est comme une Mini Austin, c’est marrant mais ça tient pas la route pour les longs trajets, le conducteur et les deux passagères se trouveront vite à l’étroit. Mieux vaut un slip plutôt haut qui enveloppe bien, c’est la Renault Espace, spacieuse, indémodable même si c’est pas la voiture la plus branchée... Le caleçon, c’est comme la 2CV, facile à décapoter, mais ça bouge dans tous les sens là-dedans. Mauvaise tenue de route, c’est plein de courant d’air et pas toujours étanche. Le caleçon n’est plus porté que par à peine 10 % des hommes. Alors que le slip à poche, c’est un Range Rover, prêt à affronter tous les temps et les terrains. Demandez aux sportifs. » Ah oui au fait, on cause, on cause, mais c’est quoi au juste un slip ? Le dictionnaire des Trésors de la langue française réalisé par les très sérieux chercheurs du CNRS précise que c’est une «petite culotte ou caleçon sans jambe, très ajusté, plus ou moins échancré sur les cuisses, porté par les hommes et les femmes comme sous-vêtement et comme culotte de bain ou de sport ». En anglais, slip veut dire glisser. Mais les Anglo-Saxons parlent plutôt de Y-Front (au Royaume-Uni), de « Classic brief » (aux USA) ou encore parfois de pants. Quant aux Espagnols, ils préfèrent porter des slips « abierto clásico ». Enfin, il paraît qu’il y a aussi au Japon une marque de slip qui s’appelle « Sakakiki », ça ne s’invente pas ! M.G.H.

Souvent décrié (ringard, slip de vieux, slibard, etc.) et pourtant porté par le plus grand nombre, le slip kangourou est depuis des années le sous-vêtement le plus populaire dans le monde, devant les boxers, caleçons et autres lingeries masculines. Les plus grands designers y posent leurs initiales, les ventes ont doublé et un site Internet lui est consacré. À l’adresse...