Rechercher
Rechercher

Actualités - CHRONOLOGIE

Un pacte anti-Ferrari à Jerez selon Il Corriere Della Sera


Le possible arrangement entre les écuries britanniques McLaren et Williams pour fixer l’ordre d’arrivée du Grand Prix d’Europe à Jerez en Espagne, le 26 octobre dernier, a été qualifié par le quotidien Il Corriere della Sera de samedi de «pacte anti-Ferrari».
«Un pacte anti-Ferrari entre Williams et McLaren», titre le journal. «Au pacte contre Schumacher (Ferrari), n’ont pas seulement participé Villeneuve (Williams) et son équipier Harald Frentzen mais aussi les pilotes de McLaren Hakkinen et Coulthard», écrit un journaliste dans un commentaire sur ce sujet.
«A présent, les enregistrements confirment ce qui avait déjà été dénoncé par certains journalistes au terme de la course de Jerez», poursuit le journaliste. «Villeneuve a ainsi en quelque sorte récompensé l’«utile» Hakkinen — comme l’a défini l’ingénieur de course de Williams (lors des conversations avec Villeneuve) — «utile» dans la bataille contre Schumacher», affirme le journaliste.
Pour le quotidien sportif La Gazzetta dello Sport, «il est évident que Williams et McLaren se sont alliés mais sur la piste, il n’y pas eu d’incorrections ou de manœuvres d’obstruction à l’encontre de Villeneuve ou de Schumacher».
«Et le résultat du Championnat du monde n’aurait pas été modifié», ajoute le quotidien sportif qui publie des extraits de conversation entre l’équipe Williams et son pilote Jacques Villeneuve durant la course, mais aussi entre Michael Schumacher et son écurie, Ferrari, notamment peu avant que le pilote allemand ne heurte le Canadien au 48e tour et se mette de lui-même hors course.
De son côté, le Times publie notamment dans son édition de samedi, comme la Gazzetta, les enregistrements des conversations entre Villeneuve et son écurie, qui tendraient à prouver selon lui que McLaren et Williams se seraient entendus pour fixer l’ordre d’arrivée du GP d’Europe. La Fédération internationale de l’automobile (FIA) aurait ouvert une enquête à la suite de cette publication, selon le quotidien britannique.(AFP)

Le possible arrangement entre les écuries britanniques McLaren et Williams pour fixer l’ordre d’arrivée du Grand Prix d’Europe à Jerez en Espagne, le 26 octobre dernier, a été qualifié par le quotidien Il Corriere della Sera de samedi de «pacte anti-Ferrari».«Un pacte anti-Ferrari entre Williams et McLaren», titre le journal. «Au pacte contre Schumacher (Ferrari), n’ont pas...