religion

260 millions de chrétiens "fortement persécutés" en 2019 en raison de leur foi

Toutes persécutions confondues, la Corée du Nord figure en tête du classement annuel de l'organisation "Portes ouvertes" des 50 pays où les chrétiens sont le plus pris pour cible. Suivent l'Afghanistan, la Somalie, la Libye, le Pakistan, l’Érythrée, le Soudan, le Yémen, l'Iran et l'Inde.


Un prêtre préparant l’autel pour célébrer la première messe à Qaraqosh, dans le nord de l'Irak, en 2017. Photo d'archives Ahmed Jadallah/Reuters

Quelque 260 millions de chrétiens ont été "fortement persécutés" dans le monde en 2019, un chiffre en augmentation même si le nombre d'entre eux tués en raison de leur foi a reculé, selon un rapport de l'ONG Portes ouvertes publié mercredi. Cette organisation protestante publie mercredi son index annuel des 50 pays où les chrétiens sont le plus pris pour cible, pour la période allant de novembre 2018 à octobre 2019.

Au total, 260 millions de chrétiens - catholiques, orthodoxes, protestants, baptistes, évangéliques, pentecôtistes... - ont été "fortement persécutés", contre 245 millions en 2018, affirme-t-elle.

L'organisation entend par "persécution" à la fois les violences, pouvant aller jusqu'au meurtre, mais aussi une oppression quotidienne plus discrète. "Cette augmentation s'explique notamment par une détérioration de la situation de la liberté religieuse en Chine à l'échelle nationale, touchant de plus en plus de régions, et par le déploiement du djihadisme en Afrique", écrit l'ONG.

Le nombre de chrétiens tués est passé de 4.305 à 2.983, soit une baisse de 31% par rapport à l'année précédente. "Pendant trois ans ce nombre n'avait cessé d'augmenter", selon Portes ouvertes, qui explique cette diminution par la "baisse du nombre (connu) de chrétiens tués au Nigeria". Pour autant, le Nigeria reste "en tête" des pays qui compte le plus grand nombre de chrétiens tués pour leur foi (1.350 morts).


(Lire aussi : « Tant que les cloches sonneront, nous résisterons »)


Par ailleurs, en un an, le nombre d'églises prises pour cible (fermées, attaquées, endommagées, incendiées...) a été multiplié par 5 dans le monde, passant de 1.847 à 9.488, tandis que le nombre de chrétiens détenus est passé de 3.150 à 3.711.

Toutes persécutions confondues, la Corée du Nord figure à nouveau en tête de ce classement annuel. "L'emprise totalitaire du régime sur chaque individu fait de la foi en Dieu un crime contre le régime, raison suffisante pour finir sa vie en camp de travaux forcés", selon l'ONG. Suivent l'Afghanistan, la Somalie, la Libye, le Pakistan, l’Érythrée, le Soudan, le Yémen, l'Iran, l'Inde.

Portes ouvertes, partenaire d'Open Doors international (qui agit dans 60 pays), affirme que ses chiffres, qui ne recensent notamment que les assassinats "prouvés de manière certaine", sont "en dessous de la réalité".  Cette association, qui "apporte un soutien spirituel, moral et humanitaire" aux chrétiens persécutés, existe en France depuis 1976.


Pour mémoire
François et la diplomatie de la périphérie

Les derniers Assyriens s’inquiètent de l’avancée turque vers Khabour


Quelque 260 millions de chrétiens ont été "fortement persécutés" dans le monde en 2019, un chiffre en augmentation même si le nombre d'entre eux tués en raison de leur foi a reculé, selon un rapport de l'ONG Portes ouvertes publié mercredi. Cette organisation protestante publie mercredi son index annuel des 50 pays où les chrétiens sont le plus pris pour cible, pour la période...

commentaires (5)

Selon l'ONG Portes ouvertes, les chrétiens sont persécutés dans 50 pays dans le monde dont quatre sont membres de la Ligue arabe à laquelle appartient le Liban multiconfessionnel, la Somalie, la Libye, le Soudan et le Yémen. A ajouter, un pays considéré comme étant un Etat "ami du Liban" l'Iran. Une question : Comment un délégué de l'Etat laïc du Liban où existe une très forte minorité chrétienne peut-il siéger aux côtés d'un délégué de l'un de ces cinq pays cités qui massacrent des chrétiens et ce, dans une conférence de la Ligue arabe ou internationale ?

Honneur et Patrie

15 h 28, le 16 janvier 2020

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Selon l'ONG Portes ouvertes, les chrétiens sont persécutés dans 50 pays dans le monde dont quatre sont membres de la Ligue arabe à laquelle appartient le Liban multiconfessionnel, la Somalie, la Libye, le Soudan et le Yémen. A ajouter, un pays considéré comme étant un Etat "ami du Liban" l'Iran. Une question : Comment un délégué de l'Etat laïc du Liban où existe une très forte minorité chrétienne peut-il siéger aux côtés d'un délégué de l'un de ces cinq pays cités qui massacrent des chrétiens et ce, dans une conférence de la Ligue arabe ou internationale ?

    Honneur et Patrie

    15 h 28, le 16 janvier 2020

  • Envoyons Aoun et Bassil pour les proteger!

    Jack Gardner

    11 h 44, le 16 janvier 2020

  • Matthieu 5.10: Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux! 11Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. 12Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

    Eddy

    09 h 37, le 16 janvier 2020

  • L,ECRASANTE MAJORITE DES PAYS MUSULMANS. L,AMOUR DU PROCHAIN CHANTE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    21 h 55, le 15 janvier 2020

  • Triste bilan pour une religion chrétienne de Foi et pardon .

    Antoine Sabbagha

    21 h 09, le 15 janvier 2020