X

À La Une

Décès du député Badr Wannous

Liban

Le député alaouite de Tripoli avait 76 ans.

OLJ
06/01/2017

Badr Wannous, député alaouite de Tripoli (Courant du Futur), est décédé jeudi tard en soirée, après un long combat contre la maladie. Il avait 76 ans. 

Il sera enterré vendredi dans le village Dhour el-Haoua dans le Koura (Liban-Nord). Né dans le quartier de Tebbané (à Tripoli), en 1941, M. Wannous a fait des études en droit et s'est spécialisé en droit commercial. Il a travaillé au sein du ministère de la Justice avant d'opter pour le métier d'avocat. Il a entres autres pris en charge, dès 1970, l'affaire des agriculteurs du Akkar. 

M. Wannous était marié et père de deux enfants, Bassam et Rana. Il a présidé le conseil islamique alaouite et en 2005, il a remporté les élections législatives à Tripoli. Il était rapporteur de la commission parlementaire des Travaux publics et membre de la commission des Affaires étrangères ainsi que de la commission des Télécommunications.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a rendu hommage au député sur son compte Twitter. "Nous avons perdu un frère sincère, un collègue loyal et un compagnon de route, a-t-il écrit. Badr Wannous est un homme noble que Tripoli a perdu". 

Le chef du groupe parlementaire du Futur, Fouad Siniora, a également rendu hommage au député défunt. "Avec la mort de Badr Wannous, qui était un collègue, un frère et un ami, le Liban perd une personnalité nationale et un modèle de modération, a-t-il déclaré. Badr Wannous était un homme sobre, sage et juste. C'est une perte pour Tripoli, le Liban-Nord, et le Liban en général ainsi que pour le Courant du Futur et tous ceux qui l'ont connu".

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué