Dernières Infos

Grèce : un groupe d'extrême droite revendique l'incedndie d'un centre de réfugiés

Un groupe grec inconnu se disant "national-socialiste" a revendiqué en ligne jeudi avoir incendié fin août un centre autogéré de réfugiés dans le centre d'Athènes.
L'incendie n'avait blessé personne mais causé d'importants dégâts, nécessitant le relogement des personnes hébergées.

Le groupe, qui signe en grec "Les loups solitaires du combat autonome national-socialiste", affirme avoir voulu dénoncer ainsi l'infiltration de jihadistes dans les flux de réfugiés et migrants accueillis en Grèce.
Dans une vidéeo de près de 15 minutes postée sur YouTube, il avertit les migrants et leurs soutiens "que s'ils ne cessent pas de répandre la terreur ils récolteront la colère grecque".

L'attaque avait été perpétrée le 24 août à l'aide d'un engin incendiaire contre le centre de Notara, dans le quartier contestataire athénien d'Exarchia, où dormaient une centaine de réfugiés et migrants.

L'afflux en Grèce depuis 2015 de réfugiés et migrants tentant de gagner le nord de l'Europe, en provenance de Turquie, n'a jusque là donné lieu qu'à de rares et mineurs incidents xénophobes.

Les autorités grecques sont conscientes toutefois des risques de crispation, dans un pays où la formation néo-nazie Aube Dorée est la troisième force au parlement, tout en devant répondre en justice, après des années d'impunité, de violences meurtrières.


Un groupe grec inconnu se disant "national-socialiste" a revendiqué en ligne jeudi avoir incendié fin août un centre autogéré de réfugiés dans le centre d'Athènes.
L'incendie n'avait blessé personne mais causé d'importants dégâts, nécessitant le relogement des personnes hébergées.


Le groupe, qui signe en grec "Les loups solitaires du combat autonome...