La Dernière

Akkar el-Atika, « Le village préféré des Libanais » pour 2016

Événement
09/08/2016

Et voilà. L'aventure se termine pour cette année. Akkar el-Atika est « Le village préféré des Libanais » 2016. Le résultat est retentissant, pour trois raisons.
Un : les chiffres. Près de 122 000 personnes, au Liban et dans le monde, ont voté pour l'un des dix villages candidats à l'édition n°1 de cette initiative lancée par L'Orient-Le Jour, en partenariat avec le ministère du Tourisme et la Fransabank. Par ordre alphabétique, il s'agissait de Akkar el-Atika, Dhour Choueir, Douma, Ehden, Hammana, Jezzine, Kfardebiane, Rachaya el-Wadi, Sarafand et Yammouné. Dix villages étalés sur l'ensemble du territoire libanais, chacun avec ses spécificités, son identité, sa nature et sa culture, mais tous organiquement liés par un plus petit dénominateur commun inouï : leur libanitude, somptueuse et d'une infinie tendresse.
Deux : l'appartenance à une région. La magnifique bonne nouvelle ? Grâce à l'initiative de L'Orient-Le Jour, ce chauvinisme local a totalement transcendé l'appartenance communautaire. Il suffit de voir ce qui s'est passé pour Akkar el-Atika, presque totalement sunnite. Tout le Akkar, et notamment les localités chrétiennes de Qobeyate, Andket, Minyara, Rahbe et Beino se sont jetées dans la bataille avec autant de détermination, d'implication et d'envie de gagner que leurs sœurs musulmanes, Bebnine, Fnaidek, Akroum et Biré, pour ne citer qu'elles. Et rien que pour cela, rien que pour cette coexistence et cette convivialité poussées à leurs plus belles limites, « Le village préféré des Libanais » devrait être étiqueté label d'utilité publique.
Trois : la mobilisation. Bien sûr, chacun de ces dix villages ne s'est pas engagé de la même manière. On déplore, c'est le moins qu'on puisse dire, que, par exemple, les Metniotes dans leur ensemble ne se soient pas engagés pour Dhour Choueir, les Kesrouanais pour Kfardebiane (pourtant troisième), les Sudistes pour Jezzine et Sarafand, ou les Békaaiotes pour Rachaya el-Wadi ou Yammouné. Idem pour Douma (quatrième) et Hammana (cinquième). Mais ce qui s'est passé à/pour Ehden, et, surtout, pour Akkar el-Atika, ramène la balance à équilibre d'une très jolie manière.
De véritables QG de « campagne », des parades en voiture dans les villages voisins, des banderoles et autres calicots partout, un service d'aide mis à la disposition de ceux qui en ont besoin : Akkar el-Atika a littéralement mis le paquet pour rester dans le peloton de tête (lire notre édition du 2 août 2016). Et pour gagner. Les Akkariotes à l'étranger sollicités, les députés de la région surmobilisés et des volontaires par centaines : rien, absolument rien, n'a été laissé au hasard.
Bien sûr, on n'oubliera pas les tentatives obstinées de tricherie, plus ou moins innocentes, en faveur de la majorité des villages, notamment Akkar el-Atika et Ehden. Nous Libanais sommes de mignons petits malins, cela fait sourire, sauf que tous les votes frauduleux ont été soigneusement éliminés par notre développeur numérique.
Un bilan joliment positif, donc, et une même envie pour nos lecteurs, ici et à l'étranger, d'être déjà en 2017 pour l'édition n°2 de « Le village préféré des Libanais ».
À l'année prochaine, donc.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le casse-tête des alliances électorales...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.