X

Culture

« The Piano Maan » voyage, au fil des notes, d’aéroport en (aéro)port

Musique

C'est dans un hall d'embarquement de l'aéroport de Prague, en août 2014, que la carrière de musicien de Maan Hamadeh a... décollé.

05/08/2016

Sous le pseudo The Piano Maan, se cache Maan Hamadeh. Nationalité: libanaise. Âge: 28 ans. Profession: consultant en technologie à Dubaï. Passion: (re)interpréter au piano, en différentes versions, des pièces du répertoire classique ou pop universel. Un hobby qui occupe tout son temps libre au point d'en devenir une carrière parallèle. Une carrière de pianiste qu'il entamera d'ailleurs ce soir, vendredi 5 août, de manière officielle, par un tout premier concert professionnel présenté sur la scène du Village Country Club de Samqanieh, dans le Chouf.

27 millions de vues sur YouTube
Sauf que Maan Hamadeh a déjà l'habitude des prestations publiques. Il a même acquis une certaine notoriété grâce à une performance pianistique assez inhabituelle relayée par plus de 27 millions de vues sur YouTube.
«En août 2014, je me trouvais dans le hall d'embarquement de l'aéroport de Prague. Apercevant un piano dans un coin, je m'y suis installé, spontanément, comme un enfant qui retrouve son jouet favori. Cela faisait une douzaine de jours que j'étais en voyage et que je n'avais pas joué du piano, qui est ma passion et auquel j'ai été initié très jeune. Je me suis donc mis à jouer Für Elise de Beethoven, oubliant totalement les gens qui m'entouraient. Seulement, lorsque j'ai commencé à interpréter ce morceau, non plus de manière classique, mais dans une version plus personnelle – avec un rythme plus accéléré et en y introduisant différentes variations –, les voyageurs se sont regroupés autour de moi. Un ami qui m'accompagnait a alors filmé la scène et l'a, par la suite, postée sur YouTube. Cette séquence impromptue, totalement spontanée, est devenue virale. En une semaine, elle enregistrait plus de 9 millions de vues. Et à ce jour, elle est à plus de 27 millions», raconte celui qui, dès lors, est devenu The Piano Maan.

 

 

 

De Baakline vers le monde...
«Cet engouement m'a encouragé à me lancer plus intensément dans la musique», confie-t-il. Découvrant que le piano avait été placé dans ce hall d'aéroport dans le cadre du projet Play Me – qui met des instruments à la disposition des passants dans différents espaces publics pour les encourager à jouer de la musique et à diffuser un sentiment de joie –, il décide de les localiser tous pour les expérimenter, à tour de rôle, au cours de ses périodes de vacances. «Il y a une carte des pianos dispersés dans les espaces publics à travers le monde. J'aimerais accomplir toutes ses étapes», confie-t-il.
Le jeune homme, qui, au Liban, rechigne à descendre de son Baakline natal, a ainsi fait au cours de ces deux dernières années un petit tour d'Europe au piano. Après Prague, à nouveau, «un an plus tard, jour pour jour», il a joué dans les aéroports, mais aussi les gares, les places ou les ports... à Bratislava, à Vienne ou encore à Budapest. Devenu l'un des plus actifs ambassadeurs du projet Street Piano ou Play Me, il poursuit son périple de notes et de pays, au fil des occasions, avec pour «prochaine destination les États-Unis», révèle-t-il.
À son répertoire, qu'il jouera ce soir, accompagné d'un guitariste et d'un percussionniste, des pièces classiques, mais aussi la bande-son du Titanic My Heart Will Go On de Céline Dion, ou celle de Games of Thrones. Des morceaux qu'il interprète, comme toujours, à sa manière sur un tempo rapide et des variations orientalisantes.
«Je ne peux pas vivre heureux sans musique. Et même si, pour l'instant, je ne peux pas encore m'y consacrer entièrement, j'espère pouvoir diffuser mes mélodies "from Baakline to the world"», confie (confiant) cet ambassadeur d'un Street Piano venu d'Orient.
Certains diront que Maan Hamadeh joue de la musique d'ascenseur... Il n'en contribue pas moins à diffuser une petite note apaisante dans ce monde de brutes, ces places publiques de violence que sont devenus les espaces communs ou les halls d'aéroports, entre autres.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les menaces israéliennes contre le Liban et le test de Gaza

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué