Jeudi 24 Avril 2014

Moyen Orient et Monde

Morsi renforce l’emprise des islamistes

Égypte
OLJ
18/06/2013
Le président égyptien Mohammad Morsi a remplacé 17 des 27 gouverneurs du pays, nommant selon la presse locale plusieurs membres des Frères musulmans dont il est issu, des militaires et un responsable d’un groupe islamiste radical. Ce vaste mouvement renforce la présence du camp présidentiel à des postes-clés de l’organisation administrative et sécuritaire du pays, à moins de deux semaines de manifestations à l’appel de l’opposition pour réclamer le départ de M. Morsi.
Le président a notamment remplacé les gouverneurs d’Alexandrie (Nord), la deuxième ville du pays, et de Port-Saïd (Nord-Est), une ville à l’entrée nord du canal de Suez qui a connu de nombreux troubles politico-sportifs depuis deux ans, notamment à la suite d’un match de football meurtrier. Selon le quotidien indépendant al-Masri al-Yom, sept des nouveaux gouverneurs sont membres des Frères musulmans et six sont des militaires. Le nouveau gouverneur de Louxor (Sud) est Adel al-Khayyat, un responsable du Parti de la construction et du développement, la branche politique du groupe islamiste radical Gamaa islamiya.
En septembre, M. Morsi avait déjà remplacé dix gouverneurs, nommant cinq islamistes à ces postes-clés autrefois quasi exclusivement réservés à des membres de l’armée ou des services de sécurité.

(Sources : agences)
Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Michel TOUMA

La perspective de Michel TOUMA

Présidentielle : pour un sursaut avant qu’il ne soit trop tard

Le point

La paix, au gré de l’humeur du moment

Christian Merville

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.