Culture

Interrogations « richteriennes » au BAC

03/05/2012
Si les critiques et les éloges dithyrambiques ne tarissent pas à son encontre, l’octogénaire reste peu loquace. Armé d’un sourire en coin, Gerhard Richter affronte une nuée de journalistes et d’artistes...

Dernières infos

Les signatures du jour

Le point

« Cette obscure clarté... »

Christian Merville

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.